Ce projet vise à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur au Bénin et au Burkina-Faso et lutter contre la résistance aux antimicrobiens (RAM). Le projet prend en compte le renforcement des capacités humaines et techniques des universités partenaires, leur permettant de dispenser un enseignement de haute qualité et de former les futurs experts à la gestion de la RAM. Il s’agit spécifiquement d’un nouveau programme de formation avancée en matière de RAM, offrant une formation de 18 mois de niveau Master. La formation comprend un apprentissage en ligne, un enseignement en contact avec le pays partenaire, un apprentissage indépendant et un placement dans une institution partenaire. L’approche « One Health » et les techniques de biologie moléculaire et de bio-informatique seront au cœur de cette formation. Un renforcement du plateau technique des laboratoires africains est prévu.